accueil > entrées > Décider

 Cartographie des pratiques décisionnelles d’un groupe

  • Établir une topologie des lieux de décision (réunions de travail, bureaux ou ateliers, couloirs, assemblées générales, conseil d’administration, bistrots, appartements de l’un ou l’autre, réunions avec d’autres groupes… et de ce qui s’y décide : il s’agit de dessiner la structuration de l’exercice du pouvoir décisionnel ;
  • identifier qui participe de ces espaces, donc qui y prend quelle(s) décision(s), et qui les applique, avec quel type de valorisation : il s’agit de dessiner la composition de l’exercice du pouvoir décisionnel ;
  • décrire comment les décisions sont prises, selon quelles procédures et avec quels critères et dispositifs de validation : il s’agit ici de dessiner les modalités de l’exercice du pouvoir décisionnel ;
  • se représenter quel suivi est donné aux décisions, activé par qui, quand et comment : il s’agit maintenant de dessiner les dispositifs de contrôle qui opèrent sur l’exercice du pouvoir décisionnel ;
  • enfin, s’intéresser à la mémoire des décisions et aux modalités de sa convocation, exercées par qui, dans quelles circonstances et sous quelles formes : il s’agit alors de dessiner les dispositifs d’évaluation qui vont se mettre en place autour de l’exercice du pouvoir décisionnel.

>> Pour prolonger la question de la décision à partir d’un des lieux où elle s’élabore, voir Réunion, ou en rapport au mouvement du groupe, lire Assembler, et en vue d’utiliser la cartographie des lieux de décision dans un éclairage des relations de pouvoir, lire Pouvoir.

^^