accueil > intro > Introduction

 L’option choisie

Notre travail se présente comme une mosaïque de situations-problèmes que l’on peut rencontrer dans une expérience collective. Ce choix est affirmé comme tel : nous brossons des situations, nous fabriquons des bouts de problèmes, nous opérons l’une ou l’autre distinction, nous proposons de développer une vigilance ou des pistes ainsi que quelques artifices ou dispositifs. Notre problème n’est pas d’avoir raison mais de construire sur telle ou telle situation un début de carte. Fernand Deligny nous dit à ce propos : « Les cartes ne sont pas des instruments d’observation, ce sont des instruments d’évaluation. [21] » La « culture des précédents » ne désigne pas autre chose : évaluer la différence qualitative et intensive de nos modes d’existence en les rapportant aux situations-problèmes qui les ont précédés. Si ce livre a une ambition, elle se situe là : faire circuler des récits en vue de nourrir des cultures de la fabrication collective. Et notre limite se situe au même endroit : nous sommes capables aujourd’hui d’écrire et de penser sur les situations collectives que nous avons traversées et que l’on nous a transmises. Ni plus, ni moins. Nous n’avons donc pas la volonté d’être exhaustifs, ni même d’avoir fait le tour des « entrées » visitées. Nous en sommes là, à cette frontière, entre quelque chose de plus ou moins connu et notre propre ignorance. Et c’est à partir de cette limite que nous avons essayé d’écrire. Un dernier mot encore concernant le livre. Les récits qui le parcourent sont fictifs ou, comme le dit l’adage : « toute ressemblance avec des faits ou des personnes ayant existé est purement fortuite » – exceptions faites pour trois récits qui s’inspirent directement de l’expérience du Collectif sans Ticket et un autre qui parcourt explicitement une tranche de vie de l’histoire de la clinique La Borde en France. Exception faite également pour un texte écrit par un personnage fictif, qui tente, sous le titre « Théories (effets de) », de mettre en évidence l’un des décalages qu’a connu notre pensée depuis ce premier jet que constitua Bruxelles, novembre 2003.

[21] Revue Recherches n° 18, « Cahier de l’immuable, 1/voix et voir », éd. « Recherches », Paris, 1975, p.43

^^