accueil > annexes > Rôle

 Dragons

La terre est l’élément nourricier, la base de notre subsistance. Le dragon permet au groupe de rester connecté à la terre, en lien avec l’aspect pratique et réaliste des choses. Les dragons vivent aussi à la limite du monde sauvage, protégeant les richesses de leurs griffes et de leur souffle ardent. Le dragon veille aux ressources du groupe, à ses frontières et donne voix à ses limites.

Questions que fait exister le dragon

  • Notre manière de travailler est-elle viable ?
  • Nos ressources sont-elles renouvelées ?
  • Les gens s’épuisent-ils ? Pourquoi ?
  • Comment pourrions-nous mieux nous nourrir les uns les autres ?
  • De quelles compétences et ressources disposons-nous ? Comment pourraient-elles être enrichies ? Transmises ?
  • Quelles sont nos limites concrètes ? Admettons-nous ces limites ? • Quelles dispositions prenons nous vis-à-vis d’elles ?
  • Combien de temps chacun d’entre nous peut-il consacrer au groupe ?
  • De combien d’argent disposons-nous ou avons-nous besoin ? Pouvons-nous vraiment nous permettre ceci ?
  • Pouvons-nous vraiment nous lancer dans ce projet et le mener à bien convenablement ?
  • Combien de nouvelles personnes pouvons-nous nous permettre d’accueillir ? À quel rythme ?
  • De quelles frontières avec l’extérieur avons-nous besoin et voulons-nous ?
  • Comment établissons-nous ces frontières ? Comment nous protégeons-nous des intrusions ? Invasions ? Distractions ? De ce qui épuise nos énergies ?
  • Qui fait partie du groupe et qui n’en fait pas partie ?
  • Comment les personnes quittent-elles le groupe ?
  • Comment mettons-nous un terme aux relations avec les gens avec qui nous ne voulons plus travailler ?
  • Quelles sont les tâches pratiques qui doivent être accomplies ?
  • Qu’allons-nous manger ? Qui s’occupe des courses, de la cuisine, du nettoyage, etc. ?
  • Comment pouvons-nous mieux assurer notre intégrité physique ? Nos besoins ? Notre confort ?

Les Dragons établissent des frontières qui donnent au groupe un sentiment de sécurité et des limites qui le rendent viable dans le temps. Ils peuvent être perçus comme des rabat-joie, mais ils peuvent gagner l’estime de ceux qui, dans le groupe, se sentent dépassés et ne peuvent partager l’énergie des Corbeaux et des Grâces. Nourrir les Dragons peut permettre au groupe de se maintenir dans le temps. Mais une fois encore, si ce rôle ne tourne pas, même les Dragons risquent de s’épuiser.

^^